Monthly archive avril 2018
Défendre d'autres manières d'habiter. N°835

Défendre d’autres manières d’habiter. N°835

Retour sur la ZAD avec cette image prise dimanche lors du déplacement d’une charpente -voir ici. Cette fois pour défendre d’autres manières d’habiter. Comme on peut le lire ici (et là ) dans cette tribune et cette pétition en ligne lancée par de grands noms de l’architecture, pour défendre « l’expérience d’avenir » menée par les occupants...
Reportage: Notre-Dame -Des-Landes, le 15 avril.

Reportage: Notre-Dame -Des-Landes, le 15 avril.

Un grand rassemblement était organisé ce dimanche sur la ZAD de Notre Dame des Landes. Plusieurs milliers de personnes ont répondu présent pour tenter de reconstruire les lieux de vie détruits la semaine passée. Pique-nique du midi à la scierie. Où sont débités et préparés les éléments de charpente pour la reconstruction d’un nouveau lieu...
"Amis cheminots, tenez bon, car votre combat est de portée universelle." N°834

« Amis cheminots, tenez bon, car votre combat est de portée universelle. » N°834

« Les Anglais paient leur transport trois à quatre fois plus cher que nous. Voulons-nous vraiment cela ? Le « service privé au public » qu’on nous propose comme alternative au service public authentique est une mystification. L’intérêt général n’y est pas aussi essentiel car il doit composer avec l’intérêt particulier. La mise en concurrence prépare inéluctablement la...
"Aujourd'hui"

« Aujourd’hui »

Aujourd’hui il est évident que les impératifs du marché feront désormais prospérer le capital au prix de la détérioration des conditions de vie d’une multitude de gens et à celui d’une dégradation de l’environnement partout dans le monde. Nous avons atteint le stade où les effets désastreux du capitalisme dépassent de loin les gains matériels...
« Aux frontières de l’Europe ». N°833

« Aux frontières de l’Europe ». N°833

L’on me dira que faire une chronique sur un livre aussi peu d’actualité, à quoi bon ? Il y a bien d’autres urgences en ce monde. Ok! J’en conviens. D’autant que même mon libraire l’avait complètement oublié sous un fatras livresque sans catégorisation possible précise. Bon, pour ce livre datant de 2008, en toute logique...