En ce moment

Titre

Artiste

powered by Advanced iFrame free. Get the Pro version on CodeCanyon.

Titre diffusé : 

powered by Advanced iFrame free. Get the Pro version on CodeCanyon.

Background

Assemblage. N°451.

Écrit par sur 11 novembre 2010

Petite anecdote toute petite. Je lis 12h19 sur un cadran quelconque. Je pique droit sur la restauration rapide. Je demande à la dame qui tient l’endroit si c’était bien ouvert puisque personne ne m’y précédait. Sa réponse m’apparut positive. Je poursuis: « Qu’avez-vous à manger ? » L’employée à la polaire bleue marine floquée de jaune, couleurs de l’entreprise, me répond « Une pizza mais elles sont cuites d’ici 5 à 10 minutes ». Je comprends que j’ai de l’avance. « Je reviendrai ! » lui dis-je. Ayant l’intuition que jamais elle n’allait me revoir de sitôt, elle dégaine un thermomètre et enfonce sa pointe dans l’arrière-train de la pizza façonnée en cornet. Elle mesure puis me sort du four cette pizza à laquelle je ne saurai me dérober « Voilà dit-elle le cuisson est bonne, ça arrivait tout juste à bonne température ! » Je paie et, seul avec ma pizza en cornet qui ne nécessite pas de la laisser tiédir, je comprends alors qu’il n’était que 11h23. Je n’étais donc pas dans le bon créneau horaire, le mien étant resté sur celui de la semaine passée puisque bien naturellement il ne s’appuie souvent que sur mon horloge biologique intime.

Bon il faut bien avoué que j’explorais l’Ikéa de Pacé (35), magasin prospère grâce à sa mise en scène parfaitement rodée dans lequel je me suis perdu parmi ses dédales labyrinthiques. Bien que d’un naturel placide, le temps si long pour en sortir fait que, sans hésiter, une fois passé le niveau des caisses dans le couloir « sortie sans achat » je me suis jeté sur le premier je-ne-sais-quoi à manger en marchant, afin de reconstituer le gros de mes forces érodées dans tout ce carnaval d’objets et de lumières qui entourent les prix.

Voilà l’histoire. Eh bien, plongé dans le temps, rien ne m’avait rappelé à la bonne heure. Lecteur, vous ne me voyez pas mais je hausse les épaules. Car il existe des couacs : les oublis ! Dans ce temple du mobilier au design populaire ce fut pour moi l’oubli de la bonne heure. J’étais à contre-temps ! En avance sur l’horaire, ce qui constitue dans toute une chaîne de production ou de consommation, un défaut d’emboîtement, un disfonctionnement dans l’assemblage, une désynchronisation, un écart d’ajustement.

Si pour certains l’oubli est « une faculté d’inhibition active, une faculté positive dans toute la force du terme » (Nietzsche), pour d’autres « la définition de l’oubli comme perte du souvenir prend un autre sens dès qu’on le perçoit comme une composante de la mémoire elle-même » (Augé). En effet, les souvenirs sont soumis à la contingence de l’événement, pour Marc Augé: « l’oubli, en somme, est la force vive de la mémoire et le souvenir en est le produit ».

Parmi tout ce mobilier à monter soi-même, j’aborde donc l’oubli non pas comme l’essence première de la mémoire car il ne peut exister avant que l’événement ait eu lieu, ni comme son aspect secondaire. Dans le cas qui me concerne, mémoire (celle qui me fait raconter cette anecdote de ma pizza en cornet) et oubli (ce sur quoi porte l’anecdote, le changement d’heure) ont été mis à jour conjointement et emboîtés l’un dans l’autre en un même mouvement comme un kit à réaliser soi-même. Je me souviendrais donc de cet oubli du changement d’heure dans ce magasin proposant des meubles à des prix attractifs grâce à un concept simple – le client assemble lui même le meuble en kit ! Dans ma « sortie sans achat » j’y ai assemblé en ma mémoire pièce par pièce le souvenir d’un oubli. Pour pas cher! C’est tout.

D.D

Chronique:

Pizza en cornet ? Mais qu’est-ce ?…me dis-je. « C’est une innovation, c’est une appellation et un concept. C’est un objet nomade. Il se mange en marchant » Allons bon.

« L’objet nomade, nous racontait Jacques Attali dès 1985, en nous faisant remonter le temps, regroupe dans la même catégorie le robot compagnon, l’ordinateur de poche, le téléphone mobile, le baladeur, le couteau suisse, l’arc, le silex. » L’objet nomade étant aussi répertorié comme « consommable. »

Mais pour ceux qui auraient déjà essayé de bouffer leur couteau suisse ou leur téléphone mobile, voici, expérimentée par DD , la pizza en cornet. A la bonne heure !

Françoise.

11/11/10 14:30


Continuer la lecture

Article suivant

Vieille photo. N°452.


Miniature
Article précédent

Halloweeners. N°450.


Miniature