Current track

Title

Artist

powered by Advanced iFrame free. Get the Pro version on CodeCanyon.

Titre diffusé : 

powered by Advanced iFrame free. Get the Pro version on CodeCanyon.

Background

 » Le Temps des riches. Anatomie d’une sécession. »

Written by on 27 septembre 2012


Entretien avec Thierry Pech, le 19 novembre aux Champs Libres, Rennes.

Si l’on parle régulièrement de la crise que nous traversons comme une crise économique et financière, il serait naïf de ne la réduire qu’à cela. En effet ces dysfonctionnements de l’économie ne sont que les symptômes et la dimension quantitative d’une crise beaucoup plus profonde, qui est celle de la manière dont nos sociétés sont dirigées et structurées.

Là où l’on peut constater que crise économique et crise sociale sont évidemment intriquées, c’est justement dans la répartition des richesses. Or,en la matière, l’évolution des trente dernières années a été au creusement des inégalités, et à la sortie des ultra-riches hors du monde commun.

Pourquoi en sommes nous arrivés là ? En quoi peut-on parler d’une séparation des riches d’avec le reste de la société ? Quelles sont les caractéristiques du système qui a permis cela ? Pourquoi le reste de la société a toléré cette évolution ? Quelles manières de concevoir notre rapport aux autres est-ce que cela a supposé ?

Quelle nouvelle conception individuelle et collective est-il aujourd’hui nécessaire de penser ? Ce sont les questions que nous avons posées à Thierry Pech, directeur de rédaction au journal Alternatives Economiques, secrétaire général de la République des Idées, conseiller à la CFDT, et qui vient de publier son dernier ouvrage
 » Le Temps des riches. Anatomie d’une sécession. » Nous l’avons rencontré à l’occasion d’une intervention aux Champs Libres à Rennes. http://www.radio-univers.com/Podcasts/Logosphere-T.PechLe Temps des riches]


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.