Capture d’écran 2017-07-31 à 22.14.29Capture d’écran 2017-07-31 à 22.31.46Capture d’écran 2017-07-31 à 19.04.28C’est ainsi qu’il y a voici maintenant trois décennies + six années qu’ont été déposés en Sous-préfecture de Saint-Malo, nos statuts de radio libre et indépendante basée à Cuguen – bourg rural au doux nom à tonalité bretonne -kugwenn, de kug « hauteur arrondie » et gwenn « blanc ». Là où résident depuis lors hors de toute institution, de force de pression, de fils à la patte, et d’avenir officiel, notre siège social et nos studios de radio, à la même adresse. Dans une haute bâtisse communale de granit (et autant d’années de froidure) consacrée à son origine à l’instruction publique.

Bon, ce récit de sa vie sans but lucratif a déjà été raconté antérieurement (voir ci-dessous et photos ci-dessus en 1983). Voilà, Radio Univers, qui s’appelait à ces débuts Radio Chantepleure, est une affaire de village et de jeunesse. De jeunesse en ce village à relief tant topographique qu’électoral de surcroît. Plantée-là la radio réside presque en son centre. Du moins fichée à sa sortie dans la direction du Mont Saint-Michel. Bon, là où elle est, l’important est qu’elle soit et demeure elle-même un cheminement.

Et comme de coutume notre façon de fêter un anniversaire a toujours été d’apporter des changements techniques notables – dit du bout des lèvres, c’est une certaine façon de conjurer le mauvais sort- eh bien, encore une fois cela aurait pu être le cas. Mais en vérité, c’est par hasard. Car nous nous étions dit qu’il était temps qu’on mette les choses au point elle et nous. Si bien que par une échappée estivale loin de fouler les plages à sable blanc, nous venons ainsi de retaper de haut en bas nos locaux, en studios d’émission et de production. Du beau matériel, un beau sol lino loin de faire l’unanimité, de la petite menuiserie par la pose d’un beau lambris de sapin brut de sciage, une belle table blanche de jardin façon de ne pas rappeler la vie de bureau, etc. Naturellement ces travaux ont été réalisés par nous-mêmes, souvent pliés en quatre, en bras de chemises et si prestement, ça rend joyeux. Sûrs d’avoir mis la main sur « l’outil radio » de la décennie qui vient. En sorte, ici c’est l’été des métamorphoses !

Virées à la déchèterie des années d’accumulation et d’encombrement en mobiliers claudiquants pour certains et appareils caduques, étagères dans le vide étrangères au vertige. Re-déplacée vers la pointe Finistère cette brave vieille table de mixage mythique qui s’affiche fièrement en icône à l’entrée de ce site. Bref, tout a été taillé dans le clair, à grandes lignes de bois blanc. Avec à l’affût de la moindre altération sonore, effets de volume, ou de tout autre paramètre électronique insidieux, des compétences d’ingénieur du son pour vérifier fiévreusement les enregistreurs, les microphones et autres consoles numériques, paires d’enceintes, etc… Avec enfin les plus que trentenaires 33 et 45 tours impeccablement classés sur leurs étagères comme par un mélomane malicieux devant les témoins fidèles de sa jeunesse en vinyle, les choses ne s’annoncent donc pas trop mal, avec le recul du temps.

D.D

Ce qui a été dit et écrit ici-même autour de Radio Univers.