En ce moment

Titre

Artiste

Titre diffusé : 

Background

Vincenzo Vecchi, nouveau communiqué de Rochefort-en-terre (56).

Écrit par sur 19 juin 2022

Mise à jour: en date du 29 juin 2022.  « Quand cette émission a été faîte, nous ne connaissions pas la date du rendu de la cour de justice européenne: elle vient de tomber, ce sera le 14 juillet prochain » (Comité de soutien de Rochefort-en-terre).

 

Vous souvenez-vous de ce moment suspendu à la décision des tribunaux pour Vincenzo Vecchi, 47 ans, originaire de Bergame, habitant de la petite cité de caractère de Rochefort-en-Terre ? Où après avoir travaillé pendant de nombreuses années comme peintre, et occupant aujourd’hui un emploi dans la construction de logements écologiques à Questembert, est toujours menacé d’être extradé en Italie pour y purger une peine de douze ans et demi de prison en vertu d’une loi liberticide… datant de l’époque fasciste ?
Il est facile d’oublier. Alors pour rappel, le comité de soutien de Rochefort-en-terre (56) à Vincenzo Vecchi, vient de nous adresser ce communiqué et une émission (en deux parties).

 

« Il s’agit du témoignage de Lorenzo Valera, jeune journaliste d’une radio du nord de l’Italie, Radio Popolare, envoyé à Gênes pour couvrir le G8. Lorenzo nous fait découvrir Radio Popolare, radio indépendante politique et sociale issue des années 70, et redécouvrir le G8 à travers le dispositif radiophonique exceptionnel mis en place par cette radio pour couvrir cet événement majeur.
Engagé doublement par sa passion de la radio et celle de ses convictions, Lorenzo nous plonge dans cette aventure grâce à son évident talent de narrateur et d’historien. 

Partie 1:

Partie 2:

 

Rappel de la situation de Vincenzo au 18 juin 2022: dans l’attente d’une date d’audience en cassation.
Condamné à 12 ans et demi de prison par l’Italie pour sa participation aux événements de Gênes en 2001, libéré par deux cours d’appel qui ont refusé l’application du Mandat d’Arrêt Européen, pourvu en cassation par deux juges d’instruction, Vincenzo est actuellement dans l’attente du rendu de la cour de cassation qui elle-même attend l’avis de la cour de justice européenne concernant la validité de l’application du MAE conditionnant sa remise à l’Italie et l’exécution de sa peine. L’audience de la cour de justice européenne a eu lieu le 20 janvier.
Le 31 mars, le procureur Athanasios Rantos remet son rapport favorable à l’application du MAE. »

Ce qui a été dit et écrit ici-même autour de l’affaire Vincenzo Vecchi. Ainsi qu’autour de Radio Popolare.

 


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.