En ce moment

Titre

Artiste

powered by Advanced iFrame free. Get the Pro version on CodeCanyon.

Titre diffusé : 

powered by Advanced iFrame free. Get the Pro version on CodeCanyon.

Background

Bonne mine. N°541

Écrit par sur 1 août 2012

Présentation du contexte. L’institut de sondage Médiamétrie a publié jeudi 26 juillet dernier les résultats d’audience de la Radio, régions par régions et villes par villes, sur la période septembre 2011 – juin 2012. Cette enquête porte sur l’audience de la radio dans 20 régions 69 départements et 97 agglomérations françaises. Elle est basée sur 110 000 interviews réalisées pendant 42 semaines entre le 29 août 2011 et le 16 juin 2012. Médiamétrie précise qu’environ 500 interviews au minimum sont réalisées pour chaque univers (régions, départements, agglomérations). Rappelons que l’outil « Médialocales » est destiné à identifier la part de marché publicitaire prise par chaque radio. La plus connue: celle de la « ménagère de moins de 50 ans ». Bref, tout ça vaut très cher. Et fait autorité dans le monde de la radio. Les Radios associatives n’ayant par définition « rien à vendre », cette méthode de sondage ne leur est pas pertinente. C’est cependant un indicateur de ce que la radio représente. C’est sa « représentation ».

Considérant ce contexte, que représente donc notre radio? Les résultats de l’enquête Médialocales portant sur l’agglomération de Rennes et Rennes centre placent Radio Univers fm à égalité avec sa consoeur Radio Rennes. Sans tomber dans un quelconque esprit de concurrence, considérons qu’à l’appui de ces enquêtes notre station est l’une de celles qui comptent sur cette agglomération.

Voilà, ce malgré notre éloignement (40 kms) ainsi que notre plus faible puissance de diffusion. Et de moyens (sans com ni banderole, ni battage ni appui institutionnel local, ni farce et attrape). Et d’une programmation exigeante, voire assez « élitiste » diraient certains. En cet été, jugeons-la comme l’on se causait sur les bords de plage autrefois: « Tiens! elle a bonne mine la p’tite! ». Oui notre radio a bonne mine. Parce qu’elle oeuvre de bien belle manière. Chez nous, c’est le programme et la qualité du son qui comptent!

Humble euphorie. Légère vapeur. Sensation d’être aériens. Avons l’air assez content de soi. Heureux de se savoir là. Remerciements à nos auditeurs de l’agglomération rennaise. Et d’ailleurs bien sûr. Puisque nous n’émettons pas sur la seule agglomération rennaise. Mais de Jugon-les-Lacs à Villedieu-les-poêles, de la forêt de Paimpont jusque dans la Mayenne. Et grâce à internet, avec encore moins de mal à dépasser la terre bretonne pour aller faire le tour du monde. D’où aussi notre partenariat actif au prochain Festival International du Film Insulaire de Groix.

Pour les oreilles grandes ouvertes, d’où vient son son? D’une lande de granit, d’un maquis aux grands arbres, de l’herbe fraîche, des vaches dans les champs, des haies en fleur, des pommes aux pommiers et des feuilles mortes bientôt. Dans les fossés, mais de moins en moins, on y trouve encore des grenouilles. Voilà précisément d’où notre radio à pied à terre. Tournée vers le ciel, dans la bonne direction, celle de portée citoyenne (lire Chronique précédente). Parce qu’aussi, comme l’énonçait Dollé, c’est « poétiquement que l’homme habite » au dire du poète Hölderlin. Voilà, c’est ainsi que nous habitons ce temps-ci et cet espace dit « agglomération ». D’où aussi notre partenariat actif avec la Maison de la Poésie de Rennes.

Et pour nous, qu’est-ce que notre radio représente? Ah! eh bien saisissons le moment pour adresser nos plus vifs remerciements à Michel de Rouen qui un jour, assez récemment, nous a adressé ce mail fort sensible et encourageant qui force à voir en répondant en totalité à la question:
« Bonjour, perdu dans la région de Villedieu les poêles, ermite depuis une semaine, j’ai découvert votre station tout à fait par hasard le 19 de ce mois, en fin de soirée. Je ne sais comment vous exprimer le plaisir et le soulagement ressenti. De la qualité de vos choix musicaux, de la brillance de la plupart des échanges proposés aux auditeurs, du ton général qui perdure au travers des différentes émissions, je ne vois pas d’ombre à relever. De retour à Rouen depuis hier, je mettrai tout en œuvre pour que d’autres découvrent à leur tour, au travers de ce site, votre univers pour le moins magnifique. Ne serait-ce que pour l’indépendance (souvent coûteuse, j’imagine) qui vous anime, permettez moi de vous faire part de ma profonde admiration. A bientôt, Michel. »

D.D


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Continuer la lecture