En ce moment

Titre

Artiste

Titre diffusé : 

Background

Affaire Vincenzo Vecchi: « De nouveau l’acharnement judiciaire. »

Écrit par sur 20 novembre 2020

Une fois de plus, nous relayons ici une nouvelle émission – ainsi que sa présentation ci-dessous- produite par le comité de soutien de Rochefort-en-terre (56) à Vincenzo Vecchi, toujours menacé d’être extradé en Italie pour y purger une peine de douze ans et demi de prison en vertu d’une loi liberticide… datant de l’époque fasciste !

C’est une procédure qui est exceptionnelle… à de nombreux point de vue : d’abord au plan humain, bien sûr ( … ) mais aussi judiciaire, parce que nous avons connu 4 audiences pour faire face à ce monstre judiciaire potentiel que peut être le MAE (Mandat d’Arrêt Européen)…

Dans cette affaire, les avocats n’auraient pas pu faire grand chose sans le comité de soutien (…) et puis bien sûr c’est un combat face à ce monstre judiciaire qui ne peut pas avoir lieu s’il n’y a pas en face des juges qui nous écoutent ».

Maxime Tessier, avocat de Vincenzo Vecchi.

« Après le jugement favorable de la cour d’Angers et le pourvoi en cassation du procureur et à la lumière de l’acharnement qui continue de frapper Vincenzo, cette neuvième émission, conçue comme une table ronde, réunit un des avocats de Vincenzo, une ancienne magistrate et quelques membres du comité de soutien de rochefort en Terre.

Elle fait le point sur les éléments juridiques actuels de cette affaire, soulignant le rôle accablant tant de l’Italie que de l’exécutif français et l’aspect de non-droit que le MAE introduit dans la justice européenne.

Rappel de la chronologie de l’affaire Vincenzo:
– Arrestation de Vincenzo le 8 aout 2019 à Rochefort en Terre: 2 mandats d’arrêts européens.
– Première Audience à Rennes le 22 aout: la Cour fait une demande de renseignements complémentaires à l’Italie.
– Seconde audience à Rennes le 27 septembre, refus de mise en liberté conditionnelle.
– Troisième audience à Rennes le 24 octobre, le verdict est rendu le 15 novembre 2019 : Le MAE de Milan est dénoncé, Le MAE de Gênes est cassé, Vincenzo est libéré.
– Le 18 novembre, le procureur de la Cour de Rennes se pourvoit en cassation.
– Le 18 décembre 2019 la cour de Cassation annule la décision de Rennes: l’affaire repart à zéro. Elle est confiée à la Cour d’appel d’Angers et pour les raisons sanitaires l’audience se tient le 2 octobre 2020.
– Le 4 novembre, la Cour d’appel d’Angers donne à nouveau raison à la défense: le procureur de la Cour d’Angers a son tour se pourvoit en cassation: Après 16 mois de bataille juridique la saga concernant notre ami Vincenzo Vecchi continue ! »

Ce qui a été dit et écrit ici-même autour de Vincenzo Vecchi.


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.