Monthly archive mai 2012
Les Etonnants Voyageurs. N°532

Les Etonnants Voyageurs. N°532

Par un temps magnifique ! il y avait du monde…Et pourtant nous étions en salles. De sortie en ce lundi de Pentecôte, j’ai suivi deux rencontres. Je situe, ça se passait dans le cadre de la 23e édition de son festival des Etonnants Voyageurs de Saint Malo, chacun l’aura deviné. La première : Théâtre Chateaubriand,...
Du bon usage d’une pensée qui n’a pas vieilli…N°531

Du bon usage d’une pensée qui n’a pas vieilli…N°531

« Le pouvoir n’est pas à prendre ; le pouvoir nous le créons, nous nous donnons mutuellement du pouvoir. Ce qui est d’ailleurs le sens du verbe « pouvoir » qui est un verbe auxiliaire, qui s’écrit en minuscule et qui n’a de sens qu’avec des compléments »… Je cite ici Patrick Viveret. Qui récemment -j’ai lu-...
Vive la pluie! N°530

Vive la pluie! N°530

Oui, bon, j’ai aussi suivi comme un couillon presque toute la journée de l’investiture présidentielle. Bon, faut dire que ça pleuvait et caillait dehors. D’accord, je suis en congé pour bosser à la maison. Quel printemps! Prêt à gâcher ces heures de vacances. Mais pas fou, j’ai préféré voir l’Investi se faire asperger, penser que...
D'une crise des dettes privées pourquoi sommes nous passés à une crise des dettes publiques ?

D’une crise des dettes privées pourquoi sommes nous passés à une crise des dettes publiques ?

Entretien avec Esther Jeffers, professeur d’économie Université Paris 8, membre du conseil scientifique d’Attac. A l’invitation d’Attac, Esther Jeffers donnait une intervention sur la crise européenne actuelle à la maison des associations de St Malo. A cette occasion, nous l’avons rencontrée pour lui poser quelques questions : Pourquoi la crise débutée en 2008 aux USA,...
Bon, nous revoilà français. N°529

Bon, nous revoilà français. N°529

Bien beau ce 6 mai! Bonne chose de faite. Heureux de se savoir débarrassé. J’ai à moitié chialé devant le poste. Pas le seul, j’en ai vu d’autres. Larmes citoyennes. Oh! ici, tout le monde a chialé un bon coup, puis on a parlé d’autre chose. Comblés. Elle nous sortait par les yeux, et le...
Du baron Haussmann à M. Nicolas Sarkozy. N°528

Du baron Haussmann à M. Nicolas Sarkozy. N°528

Il peut arriver que les jeux soient faits. Vu le débat, un rituel « républicain » dit-on. C’est au tour des commentaires des commentateurs attitrés avisés. Et le sondage qui tentera de tuer le candidat de gauche. C’est connu. Soit! On voit des gens changer au dernier moment -au moment, par exemple, d’apposer une signature. Bon, on...