Current track

Title

Artist

Titre diffusé : 

Background

Voeux d’attention! N°921

Written by on 2 janvier 2020


A l’heure des tout premiers vœux de cette année 2020, où notre bel avenir technologique est en train de nous soumettre un peu partout à la machine orwellienne par la reconnaissance faciale, j’apprends que le groupe Casino – 12000 magasins dans le monde, 220 000 salariés, 36,6 milliards de chiffre d’affaires, un paquet d’enseignes, de Géant à Franprix – a ouvert, le 25 décembre, une centaine de supermarchés et 18 hypermarchés avec, pour tout personnel, des vigiles près des robots à facturer. Cela permettant d’envisager des supermarchés ouverts 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

A n’en pas douter, pareil dispositif capitaliste ultra-technologique, suppose nécessairement l’usage de technologies d’ingénierie de la conscience, visant à attirer et à retenir l’attention.

Dans son livre Contact. Pourquoi nous avons perdu le monde, et comment le retrouver, Matthew B. Crawford nous montrait lui que cette crise de l’attention a des conséquences sur notre rapport au réel. Ainsi promeut-il les bonnes expériences pratiques avec le recours au travail manuel, le bricolage par exemple, comme « points d’ancrage de notre rapport au réel ».

Et si ce philosophe américain et réparateur de motos tient à attirer notre attention c’est parce que celle-ci, notre attention, est devenue monétisable, alors que c’est une expérience de l’intime et un bien commun.

C’est pourquoi il sonne l’alerte – ici

Car il voit en l’attention une ressource rare que la collectivité se doit de protéger. Ainsi réclame-t-il un nouveau droit : celui de « ne pas être interpellé ». Lire chronique-ci.

Dans un certain sens, nous sommes peut-être tous en train de devenir autistes. Et il y a de bonnes raisons à cela. Lorsque le monde nous apparaît de plus en plus comme une source de confusion et semble contrôlé par de vastes forces impersonnelles (par exemple, la « mondialisation » ou les « obligations adossées à des actifs ») qu’aucun individu n’est capable d’appréhender pleinement; lorsque notre perspective de carrière la plus plausible est un emploi de bureau, à savoir une profession où le lien entre cause et effet tend à être fragmenté ou opaque; lorsque la vie domestique repose de plus en plus sur la sous-traitance (repas tout préparés, travaux de rénovation confiés à des travailleurs immigrés); lorsque la base matérielle de la vie moderne est de plus en plus occultée, et que les occasions d’exercer une activité qui exige une compétence spécialisée sont délocalisées outre-mer, là où on fabrique encore des choses, ou bien plus près de nous, mais dans des lieux socialement invisibles, où les choses sont entretenues et réparées; ou encore lorsque ces opportunités migrent vers des sites presque secrets, où les élites orchestrent les grandes dynamiques commerciales et politiques – dans ces conditions, l’expérience de l’agir individuel nous échappe peu à peu. On croit désormais de moins en moins à la possibilité même de contempler un quelconque effet direct de nos actes dans le monde et de ressentir que ces actes sont véritablement les nôtres.

On comprend dès lors à quel point il peut être attrayant de se réfugier dans une sphère de pseudo-action autiste. C’est précisément parce qu’une telle sphère est isolée du monde qu’elle est vécue comme une zone d’efficacité et d’intelligibilité.

On dit que les économies des pays avancés reposent de moins en moins sur la production de biens ou la prestation de services et se tournent vers la création d’expériences. Cela suppose nécessairement l’usage de techniques visant à attirer et à retenir l’attention. (Car qu’est-ce qu’une expérience, sinon une phase pendant laquelle notre attention est mobilisée d’une façon ou d’une autre?) Dans la mesure où nos expériences sont de plus en plus préfabriquées, notre attention est de plus en plus structurée par une forme d’ingénierie de la conscience. »

Matthew B. Crawford – Contact. Pourquoi nous avons perdu le monde, … pg 132.

L’attention. Cette ressource rare que la collectivité doit protéger. Voici un vœux de cette année 2020 ! Bonne année à ceux qui luttent pour. Les années 20 auront besoin de vous.

Nous pouvons affirmer que notre capacité à neutraliser l’environnement subit une pression beaucoup plus grande que par le passé. (…) Quelque chose d’important pour l’épanouissement de l’être humain est-il menacé ? »

Matthew B. Crawford – Contact. Pourquoi nous avons perdu le monde.

D.D

Ce qui a été dit et écrit ici-même autour de l’écologie de l’attention, avec Yves Citton.


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.