regard-de-breizh-pour-vibrer-au-rythme-des-visagesDécouvert lors du récent festival FISEL de Rostrenen (22), des photos mises en musique. « Un photo-concert comme une ode à la poésie de l’instant, un hommage à cette capacité du photographe à capturer l’essence d’un moment. » (Nautilis).

C’est ainsi que se présente ce photo-concert Regards de Breizh qui réunissait sur scène l’oeil du grand photographe breton Guy Le Querrec, un bon millier de visages humains où se reflète toute une gamme d’expressions captées dans l’instant, et le jazz.

Idée réjouissante. L’Ensemble Nautilis assure là la bande-son de la projection d’une centaine de photos de la Bretagne, soit une sélection des 40 000 clichés balayant 40 ans de vie quotidienne : un rassemblement de gitans à Brignogan dans les années 80, des noces bretonnes, le festival des clarinettes à Glomel, les grandes kermesses aux petits jours, un jour de noces, une course de chevaux à Plouescat, la plage de Portsall après le naufrage de l’Amoco Cadiz, etc.

Guy Le Querrec est membre de l’agence Magnum depuis 40 ans et oeuvre dans l’univers du jazz depuis plusieurs décennies. Notamment aux côtés de l’excellent trio Romano-Sclavis-Texier avec le succès de leur formidable album Carnet de routes .