Capture d’écran 2018-05-31 à 16.51.45Ex-jardinière et ex-architecte paysagiste, Sandrine Cnudde vit en Occitanie et marche aux quatre coins du globe. De nature nomade, elle se qualifie aujourd’hui « artiste en marche » en restituant dans ses « relations de voyages » une vision du monde en mouvement basé sur la liaison homme/paysage/animal.

Extrait:

« Habiter l’aube

Pour passer la langue sur la peau des pêches sauvages
juste après la pluie
pour l’éclat d’un renard alarmé dans le couchant d’une lisière
pour mentir au tableau des calories absorbées
pour le nombre des pierres
pour l’histoire des torrents et celle des refuges
par dépit de ne pas avoir écrit
« ce que j’ai oublié fait de la terre à ce que je suis »
pour ma collection internationale de manteaux de pluie
pour arriver
au sommet
seule
face sud
pour me tenir prête à la vitesse d’expansion des horizons
je serai toujours cette fille qui dépasse les bornes. »

Lecture déambulatoire de la poète Sandrine Cnudde le long du canal, à l’occasion de l’édition 2018 du festival des Polyphonies organisé par la Maison de la Poésie de Rennes.

Prise de son et mixage Radio Univers.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.