En ce moment

Titre

Artiste

powered by Advanced iFrame free. Get the Pro version on CodeCanyon.

Titre diffusé : 

powered by Advanced iFrame free. Get the Pro version on CodeCanyon.

Background

Jean Malaurie, le 15/09/1992, Saint-Malo.

Écrit par sur 8 février 2024

 

 

Mise à jour. En date du 08/02/2024. Jean Malaurie est mort, laissant derrière lui un parcours exceptionnel. Il avait 101 ans. Radio Univers, qui aimait le lire et l’écouter, tient à lui rendre hommage ici-même par ces deux beaux éloges signés Michel Le Bris et Pascal Dibie, à lire ici.

Capture d’écran 2018-09-06 à 23.35.10

Alors invité de la Maison des poètes de Saint-Malo, le 15/09/1992 – l’année où il fonda l’Académie polaire de Saint-Pétersbourg-, voici un enregistrement inédit de la conférence tenue par l’anthropogéographe et historien Jean Malaurie, qui a conduit trente et unes missions du Groenland à la Sibérie pendant cinquante ans. Il est à la fois l’ambassadeur de l’UNESCO pour les régions polaires, le défenseur infatigable des civilisations du Grand Nord en proie aux appétits capitalistes des pays riverains, ainsi que le fondateur de la célèbre collection « Terre Humaine« : « Ça, c’était un projet révolutionnaire. Mettre sur le même plan des intellectuels et des hommes du peuple qui savaient à peine écrire. Une vraie libération de la pensée.» (lire ici).

Portrait de l’explorateur par lui-même, paru dans Ultima Thulé (p.335), livre « malaurien » par excellence: « Cette voie solitaire où l’on doit se choisir est assurément aride : il faut se méfier comme de la peste de la voix du sang et des réflexes. Mais si l’on parvient à l’automne de sa vie, en se retournant sur soi-même, à se sentir sinon satisfait, du moins fidèle à l’axe principal qu’on s’est choisi, on évite au moins de faire partie de ces fortes personnalités artificiellement construites et qui ne se sont pliées aux règles du groupe que par faiblesse. De ces insatisfaits, leurs frères libérés doivent se méfier. Ces hommes ne peuvent, en effet, pardonner comme le chien de La Fontaine, d’avoir le cou pelé par le collier dont ils sont attachés et de découvrir, en secret, après avoir marché tant d’années avec le sourire forcé de la bonne conduite, qu’ils n’ont jamais été, en fait, que les prisonniers d’eux-mêmes. Ils enragent de voir des rebelles, tels que moi, réussir à vivre à leur gré et oser, surtout, exister librement. Et cette liberté acquise peu à peu, je l’ai affirmée à vingt-six ans avec les Inuïts ; cette allègre libération, je la leur dois : ils sont ma véritable famille. »

Des extraits de films et le visionnage de diapos accompagnent son propos lors de cette rencontre malouine.

Ci-dessous, la prise de son par Radio Univers, avec les moyens du bord (magnéto K7). Ce document (durée:1h35) a été enregistré en public, et est présenté ici volontairement sans montage, tel quel, sans modification. Nous vous présentons nos excuses pour sa mauvaise qualité.

Ci-dessous Généalogie Inuit par Jean Malaurie.

Capture d’écran 2018-09-07 à 21.14.47

Notre Chronique autour de son dernier livre « Oser, résister » est à lire ici.


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Continuer la lecture