En ce moment

Titre

Artiste

powered by Advanced iFrame free. Get the Pro version on CodeCanyon.

Titre diffusé : 

powered by Advanced iFrame free. Get the Pro version on CodeCanyon.

Background

Le marché du logement populaire au XXe siècle

Écrit par sur 29 novembre 2010

L’histoire du logement social en France . Aujourd’hui en France et depuis de nombreuses années maintenant, on parle dans les média, on voit et on vit une crise profonde du logement, qui d’après les associations d’aides aux personnes en difficulté est en train de s’aggraver.

Si les « grands ensembles collectifs », ces regroupements de barres d’immeubles et de tours, sont aujourd’hui décriés, ils sont aussi emblématiques de la réponse donnée par l’Etat à une situation d’après seconde guerre mondiale, caractérisée par une pénurie dramatique de logements. Construits entre les années 50 et 70 sous l’impulsion de politiques publiques volontaristes, et permettant à une grande partie de la population française d’accéder à une logement décent, ils ont été, par la suite, objets de nombreuses critiques les dénonçant comme des lieux de relégations sociales. Cependant le surgissement des crises économiques, l’émergence du chômage, la paupérisation des classes populaires ainsi qu’un certain désengagement de l’Etat en la matière doivent être pris en compte pour comprendre la situation. En ce sens « les grands ensembles » sont significatifs de l’évolution plus générale de ce que l’on appelle le « logement social » et des politiques qui le garantissent. Aussi, à l’occasion d’un colloque sur « les grands ensembles et la renouvellement urbain » tenu à St Brieuc les 16 et 17 novembre derniers, Danielle Voldman, historienne et directrice de recherce au CNRS, acceptait de revenir sur l’histoire du logement social en France et sur sa situation actuelle.


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Continuer la lecture

Article suivant

Discussion. N°454.


Miniature
Article précédent

Bientôt l’hiver. N°453.


Miniature