En ce moment

Titre

Artiste

powered by Advanced iFrame free. Get the Pro version on CodeCanyon.

Titre diffusé : 

powered by Advanced iFrame free. Get the Pro version on CodeCanyon.

Background

La fabrication du consentement. N°621

Écrit par sur 5 mars 2014

Euh ! pardon, quand l’on parle d’«information », qu’est-ce que ça veut dire ? Au sens étymologique, l’information est ce qui donne une forme à l’esprit. Elle vient du verbe latin informare, qui signifie « donner forme à » ou « se former une idée de ».

Par exemple en nous faisant voir le monde comme dans un conte de fée « les gentils démocrates » d’un côté et les méchants dictateurs de l’autre.

Vu de la lucarne de télévision, ça peut prendre l’allure d’un unanimisme ambiant (Relire Chronique n°613). Un déferlement de parti-pris et d’obscurantisme médiatique de stratèges de comptoirs. Pour frapper les esprits l’on nous ressort alors l’image du Bolchevik le « couteau entre les dents ». Ou plus moderne de l’oligarque typique comme si en Occident il n’y en avait pas. Ou de la grosse bonne femme « russophone », ou du « russophone » poivrot à la mine bouffie, etc.

Ressortent ainsi des tiroirs desdites rédactions les clichés qui marchent. Font peur. Vaguement racistes sur les bords. Même si tous ces gens de l’Est ont rejoint l’économie de marché la plus débridée qui soit du modèle occidental. Pas un problème.

De l’autre côté, la belle image sexy va aux jeunes rebelles, les branchés des portables et des « réseaux sociaux » sans soucis, les tatoués du cou à l’orteil, le bandana au front et la ceinture à la raie des fesses, etc. Mais peu de cas sur les croix gammées et l’organisation para-militaire de certains. Pas un problème non plus.

Vu de la lucarne, encore, fort à parier que vous ne verrez rien ni n’entendrez rien sur le spectaculaire retournement de vestes des parlementaires ukrainiens. Pas d’enquête là-dessus. Ce qui est un comble ! Etrange. Etrange. Combien vaut une veste parlementaire au pays de la corruption ? L’OTAN sait évaluer. Quant aux révolutionnaires de la « place Maïdan », qui étaient-ils ? (Lire cet article éclairant. Et cet autre. Et écouter la secrétaire d’Etat adjointe américaine pour l’Europe, Victoria Nulland parler des 5 milliards de dollars dépensés par les USA pour « aider » la « révolution » en Ukraine).

C’est pourquoi, comme ça il me vient l’envie de visionner le film sur La fabrique du consentement dédié à Noam Chomsky, célèbre linguiste américain. Fait pour mieux distinguer le vrai du faux de la propagande. Qui bien évidemment nous dit-on n’existe que chez Poutine. Bien évidemment… Que chez Poutine.

La fabrique du consentement est le titre de son livre écrit pour comprendre comment ça marche la propagande dans un cadre démocratique. On pourra alterner la lecture du livre du même nom avec les dernières nouvelles d’Ukraine telles que données par les médias français, pour avoir des exemples concrets.

« Notre point de vue est que les médias, entre autres fonctions, jouent le rôle de serviteurs et de propagandistes des puissants groupes qui les contrôlent et les financent. Les porteurs de ces intérêts ont des objectifs précis et des principes à faire valoir, ils sont aussi en position d’infléchir et d’encadrer l’orientation des médias. Cela ne s’opère généralement pas au moyen d’interventions directes et grossières mais plutôt grâce à un personnel politiquement aux normes et l’intériorisation par les rédacteurs et les journalistes des priorités et des critères définissant ce qu’est une information valable en conformité avec les politiques de l’establishment. » dit Noam Chomsky.

Pour Chomsky les médias et les intellectuels demeurent les principaux relais de la propagande occidentale. Or, pour lui, « ceux qui tiennent la matraque exigent l’amnésie historique ».

Dont acte !

Le rôle de l’OTAN ne fut-il pas de combattre les pays du Pacte de Varsovie ? Dès lors qu’en 1991 fut mis fin au régime soviétique, cette structure militaire n’aurait logiquement plus lieu d’être. La Russie ayant perdu presque 90 % de sa puissance (en comptant les pertes démographiques, territoriales, énergétiques, agricoles, littorales, industrielles), l’OTAN aurait donc dû être dissoute. Entièrement démantelée. Or, c’est tout le contraire qui s’est passé ! L’OTAN (plus précisément : système Pentagone/OTAN/CIA/Département d’Etat US) s’est étendu non seulement aux pays du pacte de Varsovie mais aussi aux ex-républiques de l’URSS. Jusqu’à évoquer ouvertement l’adhésion de la Géorgie et de l’Ukraine. Eh bien, oubliez tout.

Depuis 1991, les Russes ont eu sous les yeux l’exemple édifiant du démantèlement de la Yougoslavie (pays slave auquel elle est historiquement liée), démantèlement que les Occidentaux ont complaisamment laissé faire – quand ils n’y ont pas prêté la main – et qu’ils sont intervenus contre la Serbie, soit directement, soit par des mercenaires (comme en Croatie). Eh bien, oubliez tout .

Entre les deux guerres, qu’étaient devenus nombre de pays d’Europe centrale, orientale et baltique ? Ils s’étaient dotés de régimes fascisants. Durant la guerre, ils ont fourni des troupes à l’Axe et des hommes de main (des SS lettons ou hongrois) qui ont tué nombre de partisans et de juifs soviétiques. Eh bien, oubliez tout .

Voici donc ce film La fabrication du consentement.
Première partie:
http://www.youtube.com/watch?v=TjIGPD-6QBk
Seconde partie:
http://www.youtube.com/watch?v=fUR28bl1y28

La suite sur votre lucarne de télévision… si vous y tenez vraiment.

D.D


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.