En ce moment

Titre

Artiste

powered by Advanced iFrame free. Get the Pro version on CodeCanyon.

Titre diffusé : 

powered by Advanced iFrame free. Get the Pro version on CodeCanyon.

Background

Cette fois, parlons de nous… N°1072

Écrit par sur 24 novembre 2022

Parfois, comme en ces heures-ci où je peste face à la mise en ligne d’un fichier numérique sous un format incompatible à la version Microsoft Office récente, ainsi qu’à un ralentissement du flux internet préjudiciable à ma bonne entente avec les procédures officielles d’envoi de dossier, et à la mise en ligne sans souci de cette présente Chronique, il me revient à l’esprit que l’origine de la radio est antérieure à l’ordinateur.

Par conséquent bien antérieure à internet. Bon, il est vrai qu’en France, nous avions le Minitel dont le beau camaïeu beigeasse-maronnasse ou bleuasse ornait un million de bureaux en 1985 en offrant un annuaire téléphonique, de la vente par correspondance et des sites de rencontre roses.

Tout allait bien en France, nous étions connectés. A l’époque ici-même nous l’utilisions pour recevoir des dépêches d’agence de presse, que nous imprimions avec une mini-imprimante sur mini-rouleau de papier. Rappelons qu’en 1984, il y a à peine 1 000 ordinateurs connectés à travers le monde : l’armée, quelques universités et quelques sociétés comme Hewlett Packard. Internet n’existe donc pas encore mais en Californie il est déjà question d’expériences menées à Silicon Valley.

Il est encore l’heure de prendre conscience qu’ici à Cuguen au « beau milieu de nulle part » comme nous l’a rappelé fort aimablement il y a quelque temps une jeune anthropologue de passage, eh bien nous étions alors « à la page » et que grâce à France télécom, en qualité de société «informationnelle» la France détenait la coupe du monde.

Localement, nous jouions alors en première ligne: en 1980, un test d’annuaire électronique est fait à Saint Malo; en 1983, est lancée une deuxième expérience en Ille-et-Vilaine, avec l’offre du service d’annuaire électronique, système souple et fiable qui sera généralisé par la suite sur tout le territoire.

C’était l’annonce de l’arrivée du virtuel qui rendait proche et immédiat le lointain; un virtuel qui allait s’imposer comme un lieu permanent et omniprésent des décisions mais strictement détaché du local. Une virtualité hégémonique et insaisissable, et en même temps un dispositif qui s’insinuait dans toutes les décisions locales, collectives comme individuelles. Le monde allait se réorganiser grâce à l’informatique.

Un monde ok! qui allait se réorganiser d’une manière « toujours plus efficace, mais dans le même temps, nous créons le monstre du désastre écologique et du changement climatique.» (Hartmut Rosa). Or, déjà, comme en témoigne dans un commentaire récent notre ami Patrick Leresteux présent ici-même en ces années-minitel: « souvenir des émissions de radio Univers FM où on parlait de sujets écologistes très actuels finalement. »

Bon, tout ça pour dire que du virtuel et de la délocalisation qui l’accompagne, cela n’efface pas les lieux, et si les réseaux accélèrent la réorganisation de l’urbain planétaire, ils en constituent également la fragilité – le virtuel n’efface pas le concret.

D’où l’annonce qui suit.

D.D

Radio-univers.com est un projet actif sur une base totalement volontaire. C’est pourquoi votre contribution est importante et nous aidera à couvrir les coûts de fonctionnement de la plateforme et de production de contenus de qualité.
La fréquentation de notre site web Radio-univers.com est celle-ci :
  • Lectorat mensuel (chiffres OVH): entre 40 000 et 50 000 visiteurs.
  • Nombre mensuel de pages vues (chiffres OVH): entre 1 940 000 et 2 200 000.
  • Audience mensuelle en streaming (écoute par internet- chiffres Vestaradio): entre 460 000 et 500 000 auditeurs.

Pour nous aider à poursuivre et à développer Radio-univers.com, nous avons besoin de votre soutien.
Pour faire un don:
Chèque à l’ordre de Radio Chantepleure, à envoyer à :
Association Radio Chantepleure
6 Rue du Mont Saint-Michel
35270 CUGUEN.
ruNotre association est reconnue d’intérêt général.
A ce titre, votre don est déductible de l’impôt sur le revenu à hauteur de 66 % : nous vous ferons parvenir un reçu à titre de justificatif auprès de l’administration fiscale.
N’hésitez pas à nous prévenir par mail si vous souhaitez faire un virement et notamment si vous voulez un reçu fiscal, à cette adresse: contact@radio-univers.com
Merci pour votre soutien !
L’équipe de Radio Univers.
Iconographie: Bretonne se baignant-1928- Carl Moser 1873-1939.

Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.