En ce moment

Titre

Artiste

powered by Advanced iFrame free. Get the Pro version on CodeCanyon.

Titre diffusé : 

powered by Advanced iFrame free. Get the Pro version on CodeCanyon.

Background

Bernard Noël s’est éteint, que sa parole circule… N°988

Écrit par sur 14 avril 2021

Peut-être (…) faudrait-il créer le mot SENSURE, qui par rapport à l’autre indiquerait la privation de sens et non la privation de parole. »

Bernard Noël, écrivain-poète, critique d’art – L’Outrage aux mots » .

 

 

Une grande voix s’éteint, une voix essentielle. D’une grande modestie douce et éclairante, et d’une gentillesse aux yeux prompts et rieursL’équipe de Radio Univers est profondément attristée par l’annonce du décès de Bernard Noël à 90 ans, ce 13 avril peu après minuit. 

Nous l’avions rencontré lors des éditions de 2012 et 2015 du Festival des Polyphonies, invité par la Maison de la Poésie de Rennes. En découlent, en 2012 un entretien radio dans le jardin de la Villa Beauséjour où siège la Maison de la Poésie ; ainsi qu’en 2015, la rencontre cette fois, entre lui et Jacques Abeille, autre grand nom de la littérature et affinités politiques, réalisée de bon matin en un 29 janvier dans le salon bruyant d’un hall d’hôtel de la place de la gare à Rennes – lieu et cadre d’enregistrement vidéo de cet entretien poïétique. Pendant lequel s’est ressentie chez ces hommes libres une révolte intacte dans leur façon de parler et de poser les mots.

Bernard Noël était l’un des intellectuels les plus lucides. Dont la pensée philosophico-poétique a fait du corps et de sa peau le fondement de son activité littéraire et poétique. Joyeusement et résolument matérialiste, donc. Mais qui parle aussi de cette lutte pour l’autonomie, pour la liberté. Ou encore pour la communication dont l’abus de langage l’en a détourné de son véritable sens – à lire ici & .

Le pouvoir bourgeois fonde son libéralisme sur l’absence de censure mais il a constamment recours à l’abus de langage ».

Face à cela, l’écrivain-éditeur Michel Surya dans Le Polième se pose alors la question: « Changer la vie ? Transformer le monde ? Renoncer à l’un, à l’autre, aux deux ?

Ce à quoi, par correspondances livresques Bernard Noël lui répond:  » Ceux qui n’y renonce pas sont plus que jamais isolés. Ils ont en commun de ne pas se résigner car la nécessité les arme d’une attente infatigable hors de laquelle la vie n’aurait aucun sens. « 

C’est ainsi que sa parole circulera parmi celles, universellement maintenues, des Communards – dont il en a rédigé le Dictionnaire– tombés il y a 150 ans sous le feu d’une domination.

D.D

  • Notre entretien filmé de la rencontre Bernard Noël et Jacques Abeille:

 

 

 

  • Notre long entretien radio avec Bernard Noël :

 

 

  • Lecture de “Situation lyrique du corps naturel ” lors du festival Polyphonies de Rennes, 2012. Prise de son et mixage Radio Univers.

 

 

 

La page Bernard Noël sur Lieux-dits.eu, à voir ici.


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.