En ce moment

Titre

Artiste

powered by Advanced iFrame free. Get the Pro version on CodeCanyon.

Titre diffusé : 

powered by Advanced iFrame free. Get the Pro version on CodeCanyon.

Background

Mais qu’est devenu le corridor ? Suite & fin. N°1018

Écrit par sur 10 novembre 2021

Au travers de la mobilisation, il y a tout juste trois ans, d’un collectif d’habitants sceptiques pour le moins quant à l’impact de futures installations d’une grosse unité de méthanisation, ce qui était en jeu portait aussi sur la difficulté à mettre en pratique sur un territoire donné les nouvelles dispositions environnementales de sauvegarde de la biodiversité que sont les Corridors Ecologiques Régionaux.

Pour rappel, ce projet qui depuis a été abandonné par leurs promoteurs suite au combat mené sur le plan juridique, allait être implanté sur le tracé du Corridor Ecologique Régional (CER 16). Or, « Les corridors écologiques assurent des connexions entre des réservoirs de biodiversité, offrant aux espèces des conditions favorables à leur déplacement et à l’accomplissement de leur cycle de vie. Les continuités écologiques comprennent les réservoirs de biodiversité et les corridors écologiques. » (voir SRCE).

L’opposition des élus locaux moins soucieux des écosystèmes que de leurs intérêts personnels, à la prise en compte dans le Plan Local d’Urbanisme de ces dispositions régionales, était vive et forte, très forte même. Le déni était total, lire le rappel des faits ci-dessous. Sachant d’autre part que le flou dégénératif, un euphémisme, entre les bonnes intentions étatiques affichées et la réelle mise en place sur le terrain, est très savamment entretenu par l’imbroglio de l’amoncellement desdites compétences territoriales, du qui-fait-quoi très compliqué à maîtriser.

Mais voilà, la raison du plus fort n’était pas toujours la meilleure, si bien qu’ici donc la Trame Verte et Bleue ne restera pas un trompe-l’oeil. On appréciera en conséquence le travail pugnace, d’observation du réel et de longue haleine de décryptage et d’action signé par le collectif d’habitants des villages alentours dans leur exercice de la citoyenneté qui, au préalable, ne se connaissaient que de vue.

Dans une chronique précédente était ici formulée la promesse à suivre de près le devenir du Corridor écologique régional n°16. Eh bien, la suite, je vous la livre réchauffante : le Conseil municipal de la localité concernée vient ainsi d’approuver, il y a quelques minutes seulement, la modification au PLU. Voir plan ci-dessous.

A plusieurs égards, que cette lutte avec l’idée que tous les habitants doivent être considérés avec une dignité égale, et qui donc refusait de laisser la fatalité du « on-ne-peut-rien-faire » faire son lit, soit depuis aujourd’hui en droit de faire bouger les lignes à plus large échelle (par la jurisprudence), implique de dire qu’elle réclamait du doigté.

Explications et rappel des faits:

  • « Ce collectif auquel je m’honore de participer », à lire ici
  • « Sans concertation », à lire ici.
  • « Pollution de l’Aulne à l’ammoniaque et méthaniseur », à lire ici.
  • « CH4 », à lire ici.
  • « Mais qu’est devenu le Corridor », à lire ici.
  • « Victoire des Sioux d’ici », à lire ici.

D.D

 


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.